Nouveau roman: Le coq ne chantera plus

Il y a des histoires d’amitié où rien ne se trouve à sa place…

Quatrième de couverture:
Un coq trop bavard, un enfant maladivement réfugié dans le monde des peluches, une femme battue, une autre incapable de trouver sa place auprès d’une famille qui la met de côté, des hommes qui n’aiment pas qu’on les contrarie.
Le sort du coq et d’un des maris se réglera à coups de pierres. Qui les a tués? Pourquoi l’amitié qui se forge entre la veuve et l’épouse mal dans sa peau fait-elle ressurgir des secrets indicibles?
Avec ce roman passionné, poignant, l’auteure nous emporte à coups de mots acérés comme les pierres dont elle fait ses armes, jusqu’au dénouement final, bouleversant.

Le coq ne chantera plus” est avant tout un roman passionné qui parle d’amitié, de celle qui amène les gens à se dépasser. Amitié coup de foudre, amitié refuge entre Faustine, assoiffée d’affection, isolée au sein de sa propre famille, et Célia, la veuve, qui a peur d’être soupçonnée d’avoir tué son mari.

Le Dauphiné Libéré en parle: article du 6 mai:


Avis lecteurs:

J’ai lu “Le coq ne chantera plus” de Géraldine Sommier. Je le recommande vivement, il est superbement bien écrit, il reflète la résilience, l’amitié vraie, l’amour filial et bien d’autres choses encore que je vous laisse découvrir. A certains moments, en tant que femme, je me suis retrouvée parmi elles et j’ai été séduite. Entre roman, polar et poésie ce livre est passionnant et la chute est juste subtile. Lisez-le si vous voulez vous laisser embarquer…

“Le coq ne chantera plus” est un roman à l’écriture fine et ciselée. Il se dévore d’une traite, avec passion. La romancière nous entraîne dans ses univers magiques. Le charme opère. Laissez-vous bercer par ses mots… Les intrigues, les personnages, tout participe à ce tourbillon qui nous emporte, page après page. Un texte fort et poignant.
Je n’ai pas pu le quitter, et je l’ai lu d’une traite…”

A découvrir absolument:
“Le coq ne chantera plus fait partie de ces livres à l’écriture ciselée qui vous emporte, vous touche au plus profond et ne vous lâche plus. L’histoire? Nous partons à la rencontre de deux femmes déchirées par la vie, isolées au sein même de leurs familles, au sein de leur couple. Les violences conjugales, physiques ou psychologiques, les rattrapent et les poussent l’une vers l’autre. Car c’est cela aussi l’amitié: un refuge, une bouée de sauvetage. Jusqu’où? Battue par son mari Célia a peur d’être accusée de l’avoir tué. Mais il y a tant d’autres possibilités avant de trouver la vérité. Un roman poignant, addictif, à découvrir absolument!”

Un très bon moment de lecture:
“Livre agréable et facile à lire. Une fois le livre ouvert, on n’a pas envie de le refermer. On s’attache aux différents personnages aux caractères bien décrits. Lecteur occasionnel, ce livre m’a redonné goût à la lecture.”

Une très belle découverte:
“L’auteure nous livre un récit émouvant dans lequel on a envie de se mettre à la place des personnages tellement ils sont bien campés, avec leurs qualités et leurs défauts. Roman psychologique avant tout, “le coq ne chantera plus” nous tient par le suspense et par son style fluide et imagé, jusqu’à la fin tout à fait imprévue. Un beau roman psychologique. Une belle découverte.”

A découvrir:
“Nous sommes dans ce roman plongé dans différents sentiments. Ceux de la colère pour cette femme battue et qui protège son enfant en gardant le silence, de la compassion mais également celui de l’étonnement. Le roman est très bien écrit, le texte est fluide et agréable à lire. L’histoire policière ne prend pas trop de place dans ce roman, et n’est d’ailleurs ici pas le principal objectif de ce roman. Nous sommes plus sur un texte basé sur l’acceptation, la soumission et la violence au sein du couple. Violence physique ou verbale. Les deux sont présentes et ne sont pas ressenties et traitées de la même manière. Deux façons de tourner la page et de se tourner vers l’avenir. Nous partons à la rencontre de deux femmes fortes que tout à l’air d’opposer dans la vie, mais que celle-ci rapprochera. Après des idées qui se bousculent dans tous les sens, des hypothèses et un labyrinthe de suppositions, la vérité verra enfin de jour, dans le meurtre de Hugo Dorcasse. Une fin assez inattendue où je reste dubitative. Un roman pour les amoureux des histoires poignantes et des histoires d’amitiés indéfectibles.”

J’ai adoré:
Livre lu en moins de 48 heures. Super bien écrit! Je le conseille vivement. Ca parle d’un coq qui empêche ses voisins de dormir (chez moi aussi on a ce genre de problèmes, alors j’étais curieux de voir où l’auteure allait nous emmener), mais ça ne parle pas que de ça, loin de là. Il fallait oser. L’histoire est passionnante, du suspense jusqu’à la fin, de l’amitié vraie, des relations déchirées. J’ai adoré.

Un coq bruyant, un homme violent sont retrouvés lapidés. Pourquoi ?
Une enquête menée par le lieutenant Landry qui va s’avérer quelque peu compliquée.
Entre violences physiques et morales va naître une amitié forte. Le coq ne chantera plus est un roman psychologique poignant et addictif. On est tenu en haleine jusqu’au final… inattendu.
J’ai pris plaisir à découvrir la plume de Géraldine Sommier-Maigrot qui est à la fois fluide et très agréable.
Je vous le conseille vivement.

« J’ai eu la chance, oui, je pèse mes mots, de lire « Le coq ne chantera plus » en avant première. C’est le type d’ouvrage à se procurer d’urgence. Outre l’intrigue, savamment menée et emmenée, le style ne vous laissera pas indifférent. A la fois fluide, intimiste, imagé et parfois poétique, il ne vous laissera pas de marbre. L’histoire ? Lisez et vous verrez, mais la plupart d’entre vous y sera indéniablement sensible. Une belle réussite.”

“Un petit retour sur le « Le coq ne chantera plus ». Une amitié récente entre deux femmes qui, finalement, ont beaucoup plus en commun que ce qu’elles croyaient. La mort du mari de l’une d’entre elles va les rapprocher d’avantage. Une intrigue finement menée à l’aide d’un style efficace, percutant et parfois poétique. Et si l’amitié c’était aussi cela ?Un récit addictif qui m’a emporté. Bravo !!!”

Je viens de le finir, je me suis régalée. Félicitations!. L’intrigue est super bien montée, l’auteure part de la scène de meurtre pour dérouler l’histoire en maintenant le suspens jusqu’au bout… et la fin est inattendue!

Je viens de le finir, alors… Allez-y, lisez-le, offrez-le à vos mamans, vos soeurs, vos amies!!!
Une belle histoire de femmes, un thriller qui interpelle, on est tenu en haleine jusqu’au bout. N’hésitez pas, vous ne serez pas déçus!

J’ai lu “Le coq ne chantera plus” et je le recommande réellement.
Entre Roman, Polar et Poésie Géraldine Sommier écrit d’une façon admirable.
Nous nous attachons aux protagonistes et en tant que femme je me suis même, parfois retrouvée en elles.
Amour, Amitié, intrigues, ce livre est juste merveilleux de bonheur.
L’amour filial m’a touché comme tout le reste…
Je vous le recommande vivement.

Une nouvelle fois, je viens de passer un excellent moment. Ce nouveau roman est très captivant. Sur un sujet particulièrement sensible pour nous les femmes, l’intrigue est bien construite, le réalisme psychologique et le suspense sont au rendez-vous.
J’adore la photo de couverture! Elle donne grand envie d’ouvrir le livre.

Galerie d’extraits en images: