Bienvenue

GROS PLAN DU 20 AU 30 NOVEMBRE: mon nouveau roman se donne en spectacle…

Une petite vidéo de présentation:
La ronde des menteurs fait son cinéma…


Un extrait pour mieux comprendre l’héroïne narratrice:
Nathalie, qui se plonge dans le monde dangereux des mensonges car elle n’a pas le courage d’aller jusqu’au bout et de dire les choses en face…
Nathalie, pour qui et par qui le drame se joue. Il ne fallait pas qu’elle mente…
Nathalie, si proche de nous finalement…

“De colère, je faillis jeter le téléphone contre le mur derrière moi. Nous sortions juste d’une réunion à laquelle déjà je m’étais forcée à aller. Et voilà qu’elle voulait en organiser une autre à peine une semaine plus tard ! Son appel au libre bénévolat tournait au harcèlement.
Pour la première fois je maudis Suzanne et son perfectionnisme accablant, mais je maudis aussi mon stupide désir de plaire qui m’avait poussée à m’inscrire en tant que référente, sans penser à tout ce que ce rôle impliquait d’investissement personnel. Quel besoin avais-je eu de me mettre en avant en me lançant dans l’aventure et en promettant plus que je ne pouvais, ou ne voulais, donner ? Cela devenait intenable. Je n’en pouvais plus, de ces réunions qui n’en finissaient pas, de ces discussions pointilleuses à propos de détails superflus qui prenaient pour les autres des proportions vitales. Et je n’en pouvais plus du despotisme de Suzanne, qui alignait ses ordres tel un dictateur impérial face à ses gentils soldats trop pressés de la satisfaire et de lui être agréables. Elle ne pensait qu’à son fichu festival, tout devait plier devant les besoins de l’organisation, au détriment de notre vie privée. C’était comme si elle nous refusait le droit d’en avoir une.”


A lire absolument: (Virginie S)
Une histoire palpitante qui m’a donné l’occasion de passer un très bon moment. Je le recommande. Très beau cadeau pour noël.

Une ronde haletante: (Alain de S)
Un roman très agréable à lire tant sur la forme que sur le fond, original et inattendu. Bravo pour cette ronde des menteurs qui m’a tenu en haleine.

Remarquable: ( Aurore S)
Je ne connaissais pas cette auteure et j’avoue que je n’ai pas été déçue. Attirée au départ par la couverture aux couleurs noires et dorées, avec ce masque mystérieux, je me suis ensuite très vite plongée dans l’univers captivant de “La ronde des menteurs”, remarquablement servi par une écriture à la fois riche et fluide, avec quelques envolées poétiques joliment amenées. Quelle immersion fascinante dans les préparatifs de ce festival champêtre, aux côtés d’une héroïne d’autant plus attachante que, finalement, elle nous ressemble! Qui n’a jamais menti pour échapper à une corvée en prétextant avoir piscine, ou la migraine? Il y au fond de nous tous un petit côté menteur avec lequel l’auteure joue avec brio, pour nous offrir une ronde éblouissante des plus inattendues. Bravo! Auteure à suivre!

Un très beau roman: (Romain Sli)
A la fois chronique villageoise et intrigue policière, cette histoire, servie par un style fluide très agréable, se lit d’un trait. Un beau moment de lecture!

Très bon roman: (Chris R)
J’ai passé un très bon moment avec ce roman. Je me suis tout de suite plongé dedans, j’étais bien. En plus l’écriture à la fois précise et sensible m’a beaucoup plu. Je le recommande vivement.

Irrésistible! ( Lili M)
J’ai lu cette histoire d’une traite tellement j’avais envie de savoir ce qui allait se passer. Les personnages sont attachants, on a l’impression de participer avec eux aux préparatifs du festival de La Ronde des Arts et ça fait du bien! C’est un roman policier mais c’est frais, fluide. A savourer!

Venez à la rencontre de La ronde des menteurs. Laissez-vous entraîner…
Parlez-en autour de vous.


A un auteur sans lecteurs, sans personne avec qui partager ses rêves, ses histoires et ses déboires, il manque quelque chose.
Venez me rejoindre au pays de mon imaginaire. C’est comme dans un labyrinthe:

La ronde des menteurs

Un polar atypique, intimiste, qui s’interroge sur les dangers des mensonges qui se retournent contre leur instigateur


Des poèmes contre ce qui fait mal

Des vers qui parlent d’intolérance et d’égalité, du temps qui passe, de la famille, du bonheur quotidien; et qui s’interrogent sur notre façon de vivre


Premier roman publié

A la découverte de l’épopée
traversée par Coupons tout,
de son acceptation par une
maison d’édition jusqu’aux essais
souvent douloureux pour trouver
des lecteurs


Les histoires oubliées

S’y cachent des romans qui n’ont pas eu l’audace de se faire publier


Ce qui se prépare

Quels sont mes projets en cours?


Ecrire pour se souvenir

Mon premier roman,
dédié à ma grand-mère, qui a vécu six ans de solitude pendant la seconde guerre mondiale


Actualités agenda

Les dates de mes prochaines séances dédicaces, rencontres avec les lecteurs, salons du livre, interview radio…



Pour mieux se connaître

Quel est mon parcours? Et vous, qui êtes-vous?
N’hésitez pas à me contacter
par formulaire ou par le biais de ma
page facebook


Envoyer son ex au diable

Pourquoi j’ai choisi l’auto-publication pour ce roman, en ce mois de juillet 2020?