Bienvenue

GROS PLAN du 1er au 8 mars:
Avec ces beaux jours ensoleillés et chauds qui annoncent le printemps,
mes projets aussi s’envolent.


– Inscription au concours du “Prix 20 minutes du roman ” avec dépose de mon manuscrit.

– Envoi d’un deuxième manuscrit à différentes maisons d’éditions: une femme battue, une amitié en tant qu’élément déclencheur pour se dépasser. Un rythme soutenu…

Je me sens toute excitée d’avoir mené ces deux projets de livres à leur terme d’écriture.
Mais la deuxième étape maintenant s’annonce, et c’est la plus difficile, et surtout la plus usante: trouver un éditeur.
Je n’attends pas de retours avant plusieurs semaines, et ensuite, chaque jour, j’attendrai, je me dirai: est-ce que j’aurai une réponse aujourd’hui? Est-ce qu’une maison dira:” oui, je crois en votre histoire, je veux la publier.”?
Chaque jour, je fouillerai ma boîte mail en espérant trouver l’annonce magique. Je me rendrai à la boîte aux lettres, le coeur palpitant d’espoir mais aussi d’anxiété… si on ne m’opposait que des refus???
Bien sûr, j’ai envoyé ma nouvelle histoire à l’éditeur de mon livre précédent, mais avec cette année chaotique où les salons et les séances dédicaces ont été annulés les uns après les autres, et les librairies fermées en novembre, les résultats des ventes ( et ce pour la majorité des auteurs) ne sont pas très bonnes. De plus, toujours à cause de la crise sanitaire, de nombreux auteurs en herbe se sont lancés et inondent les éditeurs de manuscrits. La concurrence en devient d’autant plus rude. Je n’ai pas le choix: je dois prospecter aussi ailleurs, afin de multiplier mes chances.

Voilà, les mots sont écrits, mes histoires sont prêtes. Mon rôle maintenant est de rêver très fort, et croiser les doigts…

En attendant, mes deux précédents romans vous attendent:

Pour commander Coupons tout:

Pour commander La Ronde des Menteurs:


A un auteur sans lecteurs, sans personne avec qui partager ses rêves, ses histoires et ses déboires, il manque quelque chose.
Venez me rejoindre au pays de mon imaginaire. C’est comme dans un labyrinthe:

La ronde des menteurs

Un polar atypique, intimiste, qui s’interroge sur les dangers des mensonges qui se retournent contre leur instigateur


Des poèmes contre ce qui fait mal

Des vers qui parlent d’intolérance et d’égalité, du temps qui passe, de la famille, du bonheur quotidien; et qui s’interrogent sur notre façon de vivre


Premier roman publié

A la découverte de l’épopée
traversée par Coupons tout,
de son acceptation par une
maison d’édition jusqu’aux essais
souvent douloureux pour trouver
des lecteurs


Les histoires oubliées

S’y cachent des romans qui n’ont pas eu l’audace de se faire publier


Ce qui se prépare

Quels sont mes projets en cours?


Ecrire pour se souvenir

Mon premier roman,
dédié à ma grand-mère, qui a vécu six ans de solitude pendant la seconde guerre mondiale


Actualités agenda

Les dates de mes prochaines séances dédicaces, rencontres avec les lecteurs, salons du livre, interview radio…



Pour mieux se connaître

Quel est mon parcours? Et vous, qui êtes-vous?
N’hésitez pas à me contacter
par formulaire ou par le biais de ma
page facebook


Envoyer son ex au diable

Pourquoi j’ai choisi l’auto-publication pour ce roman, en ce mois de juillet 2020?